Quelle est la différence entre un manager et un leader ?

Le management et le leadership sont 2 concepts différents, mais ils se chevauchent considérablement. Parfois, on peut les confondre, tellement les tonalités se ressemblent.

Dans une équipe, le manager est nécessaire, le leader est essentiel.

Généralement, on considère que le management est lié à l’organisation structurelle/opérationnelle de l’entreprise et des équipes, alors que le leadership est plus lié au changement, à la créativité et au développement personnel des personnes et des équipes.

Le monde de l’entreprise se tourne vers l’humain, la personne. Il change tellement vite que le leadership est passé au 1er plan, devant le management. Mais, en même temps, le leadership n’existe pas si la trame du management n’est pas en place.

Les leaders aiment le changement. Ils y sont dans leur élément.

Le leader a tendance à voir les gens comme des personnes, alors que le manager a tendance à les considérer comme des « ressources humaines ».

Il n’y a rien dans le concept théorique de management qui implique les éléments de la signature d’un leader. Pourtant, un bon manager doit être un bon leader, et vice-versa.

La signature d’un leader doit regrouper un certain nombre d’éléments :

  • Le sens: Un leader ouvre le chemin vers le futur. Il donne du sens aux actions de l’équipe en identifiant de nouveaux objectifs, de nouveaux produits, services, marchés.
  • L’inspiration : Le leadership est lié à l’inspiration. Les mots et l’exemplarité du leader décuplent la motivation et l’énergie de l’équipe et des équipiers.
  • La construction de l’équipe : Un leader pense naturellement en termes d’équipe. Il sait transformer des groupes ou ensembles d’individualités en équipe. Et une équipe préfère avoir affaire à un leader plutôt qu’à un « chef ».
  • Le leader a 3 rôles dans l’équipe : Il est à la fois leader, équipier, et subordonné lui-même à une hiérarchie. Il doit être performant dans ses 3 rôles.
  • L’exemplarité : Le leadership est l’exemple. Un leader apporte sa propre contribution aux tâches de l’équipe. Ce qui lui permet d’agir avec tous.
  • L’acceptation: On peut avoir le titre de manager, mais on ne sera réellement un leader que lorsque ce rôle sera ratifié dans le cœur et l’esprit de ceux avec qui l’on travaille.

Ainsi, un bon leader saura construire une équipe performante qui rassemblera les caractéristiques suivantes :

  • Qui suivra des objectifs clairs, accessibles et partagés,
  • Qui saura faire la meilleure utilisation de ses ressources,
  • Qui fera montre d’un esprit ouvert,
  • Qui fera le point régulièrement sur ses progrès,
  • Qui saura capitaliser sur ses expériences et se sortir de situations de crise.

« 50 % des résultats de l’équipe dépendent du leader, 50 % dépendent de la qualité de l’équipe. »

Il y a encore beaucoup de choses à dire sur le leadership, c’est pourquoi j’ai construit un module de formation/coaching sur le sujet.

Vous souhaitez développer votre leadership ou celui de vos chefs d’équipe ?

Contactez-moi en cliquant ici.

Gérard CHOLLET