A mi-chemin de cette (trop courte) saison, il est déjà possible de faire un 1er point et d’apprendre d’un certain nombre de leçons reçues au cours de cette incroyable pandémie de Covid 19.

Les conséquences financières sont nombreuses :

Evidemment tous nos campings ont essuyé des annulations et des reports. C’est le premier constat commun à tous les gestionnaires.

Je ne parlerai pas ici des coûts supplémentaires générés par les protocoles sanitaires mis en place…

La mise en place de ces protocoles a fait bouger les lignes des ressources humaines :

  • Plus d’équipières ménage pour faire face à la charge de travail de désinfection supplémentaire.
  • Programmes d’animation annulés ou réduits, donc des équipes d’animation plus légères.
  • Restaurants se tournant vers la vente à emporter, donc besoin de moins de personnel.
  • Etc. …

Les habitudes de vacances changent :

En plus de l’inquiétude légitime des clients au sujet des protocoles en place et des contraintes que cela impose, on peut constater que les longs séjours se réduisent pour laisser place aux courts séjours (de 2 à 4 nuitées).

Les demandes en @camping « toiles » sont moindres et on a vu beaucoup de réservations d’emplacements se transformer en demandes de location d’hébergement.

On peut penser que cette « mini révolution » va perdurer et que les années à venir verront la demande évoluer vers de courts séjours, avec les aménagements dans les équipes qui s’imposeront pour y faire face.

Certains gestionnaires ont déjà pris le parti de proposer de courts séjours, de réduire les équipes d’animation, de supprimer les « check in et les check out » …

On peut aussi penser que les campeurs en toiles ou caravanes vont se tourner vers des petits campings sans mobil-homes, car la tendance au « retour à la nature » se renforce. Mais pour cela, ils doivent savoir où les trouver…

Le marché des @vacances de plein air évolue. Le commerce « de cueillette » est en phase décroissante. Notre marketing doit s’adapter et revisiter sa communication vers ses cibles pour attirer et fidéliser de nouveaux clients.

Il est important de fidéliser nos clients (advanced booking, carte de fidélité, services à la demande …)

Il est donc urgent pour chacun d’adapter ses stratégies de développement, d’organisation et de marketing à cette nouvelle situation.

Bref notre vision du métier doit évoluer.

Je vois là matière à réflexions et à remise en questions …

By Gérard CHOLLET

Mêlée Gagnante