La communication, c’est l’affaire de tous :

Façonner sa vie, c’est aussi se façonner soi-même, aussi bien dans sa vie privée qu’en entreprise. Mais on a souvent d’autres préoccupations au quotidien, et la communication ne vient qu’en second plan de nos inttentions.

Alors que :

Toute relation personnelle, d’affaires ou de management que vous amorcez est une manifestation de communication, sous quelque forme que ce soit (rencontre dans l’entreprise, note de service, réunion, délégation de tâches, commande à des fournisseurs, etc. …)

Voici quelques règles à suivre pour éviter les pièges d’une mauvaise communication :

Trouver un langage commun :

Pour que les individus qui travaillent en coopération avec vous puissent constituer une équipe, et apporter le meilleur service, il est important de parler un langage commun.

C’est à vous, si vous souhaitez maîtriser la communication, de trouver le bon canal. Vous devez savoir comment vous adresser à vos collaborateurs, comment éviter les conflits et déléguer certaines tâches. Vous devez fédérer vos collaborateurs autour d’un discours commun qui doit rassembler les valeurs qui sont les vôtres, donc celles de votre entreprise. Exactement comme vous le feriez au milieu de votre groupe d’amis. Soyez empathique et ouvert.

Adapter son langage à celui de son interlocuteur :

L’élément le plus important dans la maitrise de la communication est de savoir ce que vous voulez, de définir clairement votre objectif.

Comparez la communication à un voyage :

– Décidez où vous voulez aller. Déterminez clairement votre objectif.
– Étudiez le trajet que vous aurez à effectuer pour vous rendre là où vous avez décidé. ( Comment vous y rendre, avec qui , par où passer ). Déterminez les tâches nécessaires à atteindre l’objectif fixé.
– Mais, en cours de voyage, il vous faudra observer l’environnement, prendre des points de repère, vous adapter ( déviations, routes impraticables ).
– Observez votre interlocuteur, adaptez-vous à lui, faites preuve d’un grand sens de l’écoute, de flexibilité.
– Une fois arrivé à destination, il faut valider que vous êtes au bon endroit, que vous avez atteint votre objectif. Mettez en place des clés de contrôle, validez la compréhension de votre interlocuteur.

Communiquer sans objectif, c’est comme voyager sans destination. Il se peut que vous arriviez à des résultats, mais rien ne vous le garantit.

Prendre plaisir à communiquer est un objectif parfaitement valable, mais parvenir à un résultat bien précis, c’est encore mieux.

Tout est communication :

Pour satisfaire vos partenaires, vos collaborateurs, vous restez constamment en contact avec eux, par l’intermédiaire du téléphone, du courrier, du fax ou d’entretiens en tête à tête.
Pour établir de nouvelles relations, vous vous présentez en public, vous participez à des salons, des congrès, des réunions, etc.
Dans l’exécution de toutes ces tâches, vos aptitudes à la communication sont mises à contribution.
Il convient d’y ajouter votre langage corporel et votre rayonnement personnel.
Étymologiquement, le verbe « communiquer » signifie « faire quelque chose ensemble ».
Si vous considérez une affaire que vous concluez avec un partenaire, ou une tâche que vous déléguez, comme quelque chose que « vous faites ensemble », et si vous faites partager ce point de vue à vos collaborateurs , à vos collègues, et à vos clients, vous réussirez très certainement. Car dans notre vie, une communication bien faite, c’est vraiment tout.

Le langage du corps, la bonne distance :

Lorsque vous vous trouvez impliqué dans une discussion, il vous est possible de juger de l’intérêt que votre interlocuteur vous porte en tenant compte de la distance qu’il maintient entre lui et vous.

Faites-en attentivement l’expérience :

Avancez d’un pas ou deux dans sa direction. Si il accepte le rapprochement, cela signifie qu’il se sent lié à vous par un intérêt ou de la sympathie. S’il vous évite, reprenez votre position initiale et considérez qu’il vous faut d’abord gagner sa confiance avant d’aller plus avant dans la communication.

Attention, toutefois à la notion d’espace personnel préservé qui varie selon les cultures et les nationalités .

Il est donc nécessaire, pour une communication efficace, que chacun soit dans un environnement calme et clos.

Les techniques de communication présentées ici sont , bien évidemment à mettre en pratique par vous-même, mais vous pourrez constater que, si savez les dupliquer, votre entourage changera son attitude, la communication autour de vous sera plus efficace, et « l’effet miroir » se produira au profit d’une meilleure entente avec vos interlocuteurs, d’un relationnel amélioré avec vos clients, et d’une qualité de service encore plus grande.

J’espère que ces suggestions vous aideront à mieux communiquer.